mercredi 12 mai 2010

Vol plané


Je suis debout... Face à l'horizon, le cheveu dans le vent, que dis-je... La tignasse emberlificotée par les bourrasques...
Je suis sur la brèche, tout au bord, du bord du vide. En me penchant un peu, j'aperçois les rochers acérés en contrebas. Les vagues viennent s'y fracasser à grands coups de buttoir. Un frisson me parcoure l'échine, tout doucement j'écarte les bras, Mes mains se sont ouvertes, et le vent s'enroule autour de mes bras, plaque le long de mon corps mes vêtements. Une bourrasque plus forte que les autres me coupe le souffle. IL faut que je me décide maintenant. Je suis forte ou pas !! Dans mes oreilles, le murmure d'Eole :
- Tu peux le faire...
J'aspire une goulée d'air iodée, un coup d'oeil à droite et à gauche... Personne ! C'est le moment ou jamais. Autant ne pas
se rater ! J'avance d'un pas, me mets sur la pointe des pieds, m'étire de tout mon long et me jette dans le vide.
L'impression de planer, de voler, impression de liberté. Des larmes s'échappent de mes yeux pour se perdre dans ma chevelure. Je n'ose sourire de toutes mes dents, de peur d'avaler un moucheron... Ou que sais-je de percuter une mouette paumée. ( Moi et mes frousses à la manque)

Au moment ou je tends les bras et m'apprête à siffler, je me sens percuter au niveau des genoux, passe cul par dessus tête et me retrouve sur un tapis de mohair... Volant ! Comme conducteur un petit bonhomme brun entortillé d'un turban bleu. Mais qu'est-ce qu'il fout là lui ? Il m'a foutue en l'air mon magnifique saut.
- ça va mamz'elle ? t'y n'as pas de mal ? Faut pas faire ça mam'zelle...
- Non, mais je rêve ? de quoi je me mêle ?
- Et pourquoi t'y veux sauter, elle est pas belle ta vie ?
J'en reste comme deux ronds de flancs.. Mais y croit quoi lui ? que je voulais attenter à ma vie ? Meuh nan ! Suis pas assez courageuse pour ça, il plaisante non ?
- Mais si, elle est belle ma vie...
- Alors pourquoi t'y jeter dans le vide. T'y es malade ? j'y comprends pas...
- STOP.... Je t'explique, j'ai pas voulue me tuer du tout... Je m'exerce.
- Mais t'y a pas de parachute...
- Nan ! Mais j'ai un balai !
- Ben t'y l'a oublier en sautant, parce que là, t'y es toute seule !
Malgré moi, je me pète un fou-rire, je me mets à sa place, c'est vrai que voir une barjot sauter du haut de la falaise de la mort, et jurer sur tous les diables qu'elle ne voulait pas se donner la mort, c'est un peu gros à avaler. J'ai beau lui expliquer mon petit exercice, une fois, deux fois, il ne comprend pas...
- Ecoute ! Ramène moi au bord de la falaise et je te montre... Mais promets moi de ne pas intervenir.
- Chais pas, c'est pas bien d'y jouer avec sa vie comme ça.
Après bien des palabres, à force de gesticulations, je réussies à lui faire entendre raison. Il me ramena en douceur et tout confort (épais le tapis... genre douillet) sur le bord de ma falaise. Bon, c'est pas tout ça, mais il faut que je me recentre, décompresse, et me recompose. Grand vide en moi, j'appelle à moi les éléments. A la rescousse Eole, portes moi encore une fois. Je sens mon sauveteur sur le qui-vive, un poil aux aguets. Je souries en coin...

Une impression de déjà-vu, sur ma brèche les bras en croix, le monde devant moi. Je m'élance, me lance, l'air me porte, je plane littéralement. Je me laisse griser par cette impression, mes genoux se rapprochent et se love contre moi. Un coup de sifflet, un courant d'air me déporte un peu, je le sens glisser sous moi. Mes mains s'y accrochent, m'y voici assise.
YESSSS !!! J'ai réussie mon coup !! Mon sauveur improvisé m'a rejoint et vole à mes côtés, complètement éberlué.
- Alors là, si j'y m'attendais ...
- Tu vois je te l'avais bien dit !
- Et ça fait longtemps que t'y fait ça ?
J'éclate de rire. S'il savait vraiment...
- Non, d'habitude je m'entraine du haut d'un chêne, mais je voulais voir si de plus haut, c'était possible...
- J'y crois pas dans mes yeux, s'y jeter dans le vide tout ça pour s'asseoir sur un balai... T'y peux pas décoller directement du sol?
Il secoue la tête en levant les yeux au ciel. C'est sûr il me prend pour une folle.
- Et si t’y sais plus siffler hein ?
Là ?! Il me coupe la chique !

4 commentaires:

Rackham Le Rouge a dit…

T'envoyer en l'air avec un inconnu, c'est tout toi Maia !
Canaille...^^

Besos de pirate, peut-être je vais te proposer un saut à l'elastique de ma hune ?
Ton Jackounet

☼ France ☼ a dit…

Bonsoir je pense que je vais revenir car il me faut le temps pour lire
dsl

Maia Luna a dit…

Jackounet !! Depuis le temps que j'attends que tu me propose ce fameux saut !! Enfin, tu te décides...

Bonsoir France, bienvenue et donc à très bientôt pour une plus grande découverte.

Virginie a dit…

J'ai eu peur au début moi aussi !!!!
Tiens une sorcière qui à le vague à l'âme !!!
Tu es comme moi, tu rêves de voler remarque avec un balai c'est peut-être plus facile :)
Tu as l'air en pleine forme !!!!!
Gros bisous mais fait attention couvre toi bien, parce que là haut il fait froid !!!!
Belle semaine à toi !